“Madame Tréfusis
  c’est la quintessence
  de l’écrivain européenne:
  cultivée, raffinée, polyglotte.”
                        Le Monde, 1950

“Le livre n’est, aprés tout,
  qu’un entremetteur.”

Sortie De Secours

Argo

Paris, 1929

Tout cela est juste, subtil et finement exprimé.

Tout cela est juste, subtil et finement exprimé.

“Oh! Perversité de la nature humaine.”

Écho

Librairie Plon

Paris, 1931

Mais que livre de poëte en même temps que de romancier!

Mais que livre de poëte en même temps que de romancier!

“Les soupirs de la sainte et les cris de la fée.”

TANDEM

G.P. Putnam’s sons

New York, 1933

To my beloved mother.

“Is success an excellent substitute for happiness?”

tandem

W.Heinemann

London, 1933

“Violette Tréfusis is an essential authoress: the sincerity of inspiration cannot be classified in terms of literary fashion, so it has the added value of originality and freshness. And, above all, it is a timeless style of writing.”

BRODERIE ANGLAISE

Librairie Plon

Paris, 1935

“Un roman de grande classe. Madame Tréfusis joue d’un style assez précieux qui produit des belles images.”

HUNT THE SLIPPER

W.Heinemann

London, 1937

“Reconciliation is as delicious as convalescence.”

Il COURT, IL COURT

Gallimard

Paris, 1938

(Italiano) PROFESSION DE FOI: “Mon roman est devenue l’enfant que j’ai fait élever à la campagne, loin du relent des villes, et des mauvaises fréquentations. Violet TREFUSIS

“Il court, il court, le furet… Il à passé par ici, Il repassera par là- ”

LES CAUSES PERDUES

La Nouvelle Revue Française

Paris, 1940

Gallimard

Paris, 1950

La Contessa de Mun, l’Ambasciatore di Francia e sua moglie, Jaques Février, Elsa Schiaparelli, Charles de Beistegui, Violet.

La Comtesse de Mun, l'Ambassadeur de France à Londres avec sa femme, Jaques Février, Elsa Schiaparelli, Charles de Beistegui, Violet.

“La fourmi et la cigale pour qui donc est le bonheur?”

PRELUDE TO MISADVENTURE

Hutchinson & Co.

London, 1941

“Mystery provokes a taunt. Romance, a smile. Superstition, a shrug.”

PIRATES AT PLAY

M.Joseph

London, 1950

(Italiano) To the dear memory of Guido Sommi Picenardi.

“Guido glanced at the bedewed window-pane, repressed a shudder, and suddenly recalled a frightening adage of his father: 'The English only admit to one illness, the one that kills them'.”

DON’T LOOK ROUND

Hutchinson & Co.

London, 1952

(Italiano) To the memory of my beloved mother.

“One is never cured by his childhood. Too happy, as in my case, it exhaled an aroma with which the present cannot compete; too unhappy, it poisons life at its source.”

Des Contributions Littéraires

«The Carillon» ; «Triptych» dans Horizon revue éclectique édité par C. Connolly.

«Italie» dans Dictionnaire du Snobisme de P. Jullian.

«Europe des salons» ne L'Art de Receivoir de la Princesse F. de Polignac.

«Cecil Beaton» dans Cinquante ans de élégance et d'art de vivre de C. Beaton.

Memoirs of an armchair traduction en anglais de Mémoires de une bergère de P. Jullian.

From Dusk to Dawn, roman de V.T. édité par F. Ashton-Gwatkin et publiée à titre posthume en 1972.

Contributi

Vérifiez cette page sur une base régulière: un nouvelle édition- livre en papier et livre electronique- sera ajoutée lors de sa disponibilité.

SORTIE DE SECOURS